Passer au contenu principal

Location en meublé


Vous voulez vous constituer un patrimoine immobilier, vous souhaitez vous assurer des revenus complémentaires sécurisés au moment de la retraite, la location en meublé est une solution qui convient à tous types de contribuable.

 

Le statut de loueur en meublé non professionnel est l’un des plus accessibles, et idéal pour une première opération locative. Il ne s’agit pas à proprement parler d’un outil de défiscalisation (sauf dans son volet Censi-Bouvard), mais il permet en revanche d’obtenir des revenus peu fiscalisés sur une période assez longue grâce à l’amortissement du bien, et à l’imputation des charges notamment financières dans le cadre du régime général ou de la déduction forfaitaire de 50% dans le régime micro-BIC.

 

Points forts

 

  • Les intérêts d’emprunt sont déductibles des revenus générés par le bien (hors régime micro-BIC)
  • Les amortissements (immeubles, meubles) permettent de limiter le revenu imposable.
  • Les déficits générés peuvent s’imputer sur des revenus de même catégorie au cours de la même année et des 10 années suivantes.
  • La TVA sur les investissements peut être récupérée
  • L’investissement peut être financé par un prêt immobilier
Le statut de loueur en meublé non professionnel est acquis, dès lors que l’une des conditions suivantes n’est pas remplie

  • L’un des membres du foyer fiscal est inscrit au registre du commerce et des sociétés
  • les recettes annuelles tirées de l’activité de location en meublé dépassent 23000 €
  • les recettes excèdent les revenus professionnels du foyer fiscal, soumis à l’IRPP

 

 

Outre le régime fiscal général, la location en meublé permet de bénéficier de régimes fiscaux spéciaux:

 

  • le régime du micro-BIC

Si les recettes n’excèdent pas un seuil révisé annuellement (32600 € en 2011), le régime du micro-BIC peut s’appliquer. Dans ce cas, la TVA n’est pas récupérée, les charges ne sont pas déductibles des revenus, mais un abattement de 50% est appliqué aux recettes.

 

  • le régime Censi-Bouvard

    Si l’investissement est réalisé dans des logements neufs ou achevés depuis moins de 15 ans et en rénovation, et dans certains types de résidences, le loueur peut déduire de ses revenus une part de son investissement pendant 9 ou 15 ans selon la durée de détention. Cependant, il perd la possibilité d’amortir son bien. Par ailleurs, dans la mesure où l’exploitation du bien loué est confiée à une société, l’investisseur se libère de tous les tracas liés à la gestion.

La Banque Populaire Atlantique a signé un partenariat avec la société Espace Transaction Conseil qui propose des biens de qualité.

Une rencontre avec l’un de nos Conseillers en gestion de patrimoine vous permettra d’appréhender le cadre fiscal et ses contraintes. Il vous présentera un expert d’Espace Transaction Conseil pour recueillir vos souhaits d’investissement et pour sélectionner un bien.
Banque Populaire Grand Ouest
Société anonyme coopérative de Banque Populaire à capital variable - Siège social : 15 boulevard de la Boutière CS 26858 35768 Saint Grégoire cedex – 857 500 227 RCS Rennes - Intermédiaire en assurance immatriculé à l’ORIAS sous le n°07 004 504​. Banque Populaire Grand Ouest exploite la marque Crédit Maritime.
Non
Non
Non
 
 
 

acces directs
Contacter un conseiller